Plantes qui egayent le mois d’avril

  

1-IMG_3223.JPG

Erysimum cheiri, giroflée des murailles, avec son odeur de clou de girofle  nous rappelle les jardins de nos grand-mères 

 

1-IMG_3206.JPG

Très belle composition : euonymus gaiety égayé par hellébore argustifolius

1-IMG_3216.JPG

Les muscaris latifolium apparaissent parmi les feuilles des centranthes rouges

1-IMG_3246.JPG

1-IMG_3228.JPG

Euphorbia amygdaloides, ou l’euphorbe des bois

 

1-IMG_3247.JPG

Tulipes « Angélique » et « Purple Prince »

1-IMG_3254.JPG

A peine les tulipes sont fanées que les vivaces (hémérocalles, achillées « Moonshine » et trifolium ochroleucum ») prennent la relève en moins de rien.

 

1-IMG_3287.JPG

Euphorbia characias Wulfenii et cynara cardunculus (artichoke)  sous les branches du noisetier de sorcière (hamamelis mollis)

1-IMG_3300.JPG

Bel ensemble jaune  « ton sur ton »  : erysimum cheiri (giroflée des murailles) et les tulipes « Françoise »

1-IMG_3298.JPG

Les calthas des marais (caltha palustris), portant des fleurs doubles jaune vif, sont les premières fleurs qui ornent les bassins au printemps.

1-IMG_3264.JPG

Belle composition printanière : tulipe « Don Quichotte » et azalée. 

 

1-IMG_3227.JPG

Quelle merveille : baies et fleurs à la fois et ceci pendant des mois.

1-IMG_3196.JPG

Muscari, tulipes « Queen of the Night » et « Françoise » égayent plusieurs plates-bandes.

Publicités

Décoration florale facile avec des hellébores

IMG_9388.jpg

 

Trois étapes pour réussir une décoration florale en un clin d’oeil :

– coupez les fleurs de vos hellébores en gardant un bout de tige (1 à 2 cm)

– versez un peu d’eau dans un récipient peu profond (une grosse assiette fera aussi l’affaire)

– rangez-les dans ce récipient et les fleurs d’hellébores tiendront aisément huit jours

 

IMG_9391.jpg

Dans 2 mois vous pouvez faire de même avec des pivoines.

 

 

Chaenomeles speciosa “Moerloosei”, cognassier du Japon Nivalis

 

Chaenomeles speciosa “Moerloosei”, cognassier du Japon Nivalis

Chaenomeles speciosa “Moerloosei”, cognassier du Japon Nivalis.

Emplacement : soleil, mi-ombre.

Floraison au printemps.

Cet arbuste aux tiges épineuses et feuilles ovales est très apprécié pour ses grandes fleurs blanches teintées de rose pâle. Les fleurs apparaissent sur la plante avant les feuilles. Le cognassier du Japon se cultive sans problème dans une terre bien drainée additionnée de compost. La taille après la floraison empêchera bien sûr la formation des fruits vert-jaune en automne, ce qui serait bien dommage. A vous de choisir. Les fruits vert-jaune sont utilisés pour les décorations florales.

Chaenomeles speciosa “Moerloosei”, cognassier du Japon Nivalis